L’Atlantide : Histoire ou Science-fiction?

mythe de l’Atlantide
Représentation de l'Atlantide, le continent disparu

L’Atlantide, ce mythe qui a traversé les siècles et qui, jusqu’à aujourd’hui fait encore couler beaucoup d’encre, passionne autant les pionniers du passé que les conteurs du fantastique. Pour ceux qui s’intéressent de près à cette légende, héritée des anciens écrits du philosophe Platon, l’Atlantide fut à première vue née d’une littérature fictive, qui porterait sur la représentation d’une civilisation florissante ayant existé vers 357 av. J.C.

Mais alors, pourquoi jusqu’à ce jour, ce mythe présente-t-il autant d’intérêt dans les investigations contemporaines ? Qui sont les Atlantes ? Et surtout, comment une littérature âgée de plus de 2360 ans se présente-t-elle aujourd’hui comme l’un des plus grands mystères des vestiges du passé ?

Origines du mythe de l’Atlantide

On retrouve les premières références de l’Atlantide dans les œuvres de Platon, notamment le « Timée » puis le « Critias ». C’est essentiellement dans ces deux dialogues que le philosophe décrit pour la première fois l’Atlantide, une île ayant abrité une civilisation particulièrement prospère et qui serait dotée d’un savoir et d’une technologie dignes des sciences les plus avancées.

L’Atlantide tire son nom du grec ancien « Atlantis » ou « nesos » et signifie étymologiquement « île d’Atlas ». Les ouvrages du philosophe suscitent de nombreux débats et fait l’objet de nombreuses controverses, notamment sur la véracité de l’existence de l’ancienne civilisation.

Certains interprètent l’histoire de Platon comme établie dans un cadre purement utopique, si d’autres parlent d’un récit personnellement vécu par l’auteur. En même temps, autour de la légende se sont inspirées nombre d’œuvres littéraires qui ont peu à peu nourri la curiosité des esprits. Plus tard, plusieurs découvertes de chercheurs scientifiques semblent fortement coïncider avec la théorie de l’existence de l’Atlantide.

Les mystères atour de la légende

D’après les ouvrages de Platon, toute l’existence de l’Atlantide est marquée par une série de conquêtes territoriales dans la méditerranée, qui laisse penser au caractère impérialiste de la civilisation atlante. Le profil visionnaire de Platon pousse certains investigateurs comme Kathryn A. Morgan à penser que la fiction du mythe est tirée des idéaux politiques du philosophe.

La théorie d’une lointaine existence de l’Atlantide se base sur la citation des descriptions assez précises dans les dialogues de l’auteur, comme des lieux de l’époque et des indications précises dans le temps.

L’Atlantide serait une île fabuleuse regorgeant de richesses et possédant une communauté à l’organisation politique harmonieuse et exemplaire. Selon toujours les écrits, le peuple détient des savoirs secrets et des technologies de pointe qui dépassent même celles de la civilisation moderne notamment au niveau de la science, la médecine, la métallurgie, etc.

Dans les dialogues de Platon, l’Atlantide connût une fin tragique, provoquée par un puissant cataclysme qui engloutit l’île et toute la civilisation en moins d’un jour et une nuit. Néanmoins, la nature exacte de ce cataclysme, relaté par des tremblements de terre et un gigantesque raz-de-marée continue de soulever diverses hypothèses dans les débats, la plus soutenue étant aujourd’hui la théorie d’un tsunami particulièrement dévastateur.

La découverte de très anciens vestiges sous-marins à un emplacement relatif à celui de l’ancienne civilisation révèlent des ruines bâties de fabuleuses architectures, à la hauteur des techniques modernes les plus complexes.

Histoire de l’Atlantide

L’île de l’Atlantide aurait-elle vraiment existé ? C’est la question sur laquelle n’arrivent pas à trancher les groupes de chercheurs divers et certains historiens, qui restent perplexes malgré des éléments qui tendent à prouver l’existence de cette civilisation. Les mémoires du philosophe laissent tantôt des détails qui troublent, tantôt des aspects romanesques qui semblent semer le doute dans les esprits.

Toutefois, les investigations des chercheurs indépendants ne sont pas restées vaines et certaines preuves frôlent même l’authenticité.

Athènes a été la seule à s’opposer à l’expansion de l’empire Atlante. L’île se compose de dix royaumes gouvernés par le roi Atlas et ses descendants. La cité-mère aurait été érigée sur un mont entouré par un flot navigable. Initialement vouées à des approches plus idéologiques, les conquêtes atlantes se barbarisent et s’entreprend au fil du temps à l’issue de sanglants affrontements. La légende parle de la fin du royaume à la suite de la colère des dieux sur le peuple atlante, qui leur afflige la punition de ce cataclysme.

L’Atlantide : l’avis de la science

Hypothèses sur l'Atlantide

Les théories sur d’éventuels survivants de l’Atlantide amène certains chercheurs à estimer l’île imaginaire comme Athènes même. Bon nombre des avis cartésiens accordent l’hypothèse d’une Atlantide faisant référence à une civilisation existante de l’époque, mais réfute l’idée d’un cataclysme qui aurait englouti un continent à part entière. L’histoire de l’île parle également d’un mystérieux métal appelé « orichalque » et qui a le plus enrichit la civilisation.

Des hypothèses considèrent aussi le métal comme une matière déjà existante comme le cuivre ou un alliage spécifique, semblable à celui du bronze et de l’étain, très courant à l’époque.

De l’autre côté, d’autres spéculent sur la véracité de la théorie de l’engloutissement et relie le phénomène à des catastrophes géologiques connus. L’Atlantide, bien qu’étant la plus célèbre, n’est pas un mythe isolé. D’autres légendes de territoires engloutis et de cités perdues la rejoignent dans sa catégorie notamment Avalon, Bimini ou Mu.

Géographie de l’Atlantide

La localisation de l’Atlantide est sans doute le sujet qui présente le plus de controverses. Beaucoup se vantent de descendre de ce mystérieux peuple. A travers les hypothèses de possibles emplacements du continent englouti, on note des lieux différents à travers les spéculations. Par exemple, dans la théorie qui tente de démontrer que l’Atlantide se trouve de nos jours en mer Noire, certains scientifiques comme le professeur Siegfried Schoppe parlent du cataclysme comme une montée soudaine du niveau de la mer, qui à l’époque n’était qu’une eau douce.

Par ailleurs, l’écrivain Jorge Maria-Ribero Meneses affirme que l’Atlantide se trouverait quelque part au fond des eaux espagnoles, dans le Nord. Cette théorie soutient l’idée d’un tsunami et présente à plus de 425 mètres sous l’eau une plateforme géographiquement semblable au relief du continent disparu.

Au large de l’île de Chypre ont également été menée d’importantes fouilles avec des découvertes intéressantes de ruines sous marines. Malgré l’importance de cette découverte, la contestation se base surtout sur le manque d’éléments tangibles qui seraient capables de démontrer avec certitude l’existence de l’Atlantide.

L’Atlantide une cité engloutie

Aujourd’hui, les investigations gagnent de plus en plus de passionnés et de scientifiques à la recherche de nouveaux indices. L’intérêt de l’histoire de l’île est que les découvertes faîtes jusqu’à ce jour semblent confirmer la possible existence d’une telle civilisation dans l’histoire de l’humanité, mais manquent encore d’éléments tangibles.

Les investigations les plus récentes conduisent à de nouvelles pistes plus intéressantes, qui dans tous les cas, démantèlent morceaux par morceaux les mystères de notre lointain passé. Pour l’instant, l’histoire de l’Atlantide n’est pas prête de nous livrer tous ses secrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *