Naissance et définition du Yoga

relaxation par le Yoga
Posture du Yoga pour la méditation

Le mot Yoga veut dire “Joindre”, “Réunir” ou “Relier” en Sanskrit. C’est une pratique d’origine indienne. Bien que son apparition en occident soit plutôt récente, le yoga est une pratique millénaire, et ses racines plongent dans le passé lointain de la civilisation indo-européenne qui remonte à environ 500 av. JC. Ses techniques mentales se sont exportées en Chine, au Japon (école Zen) et dans tout l’Extrême-Orient véhiculées par les moines bouddhistes.

Le yoga, bien que nécessitant un apprentissage auprès d’une personne qualifiée, demeure une pratique basée sur la capacité individuelle et la liberté personnelle. Il est recommandé au débutants de commencer la pratique du yoga en groupe, et sous le contrôle d’un professeur expérimenté.

Tout comme le Tai Chi, la pratique du yoga permet la relaxation. De plus en plus populaire, il se développe notamment dans les grandes villes dont les habitants ont besoin de s’éloigner du stress quotidien et du bruit. A un certain niveau de pratique, le yoga permet non seulement une relaxation physique, mais également une relaxation mentale, en ce qu’il contribue à l’équilibre du corps et de l’esprit

Les avantages de la pratique du Yoga

Selon une étude menée par des scientifiques américains de l’Université du Massachusetts, la pratique régulière du yoga est véritablement efficace pour combattre le stress et favoriser la relaxation. De nos jours, il est ainsi largement reconnu comme ayant un effet positif sur la santé générale de l’être qui le pratique.

En effet le yoga modifie bien les comportements génétiques du corps confronté à une situation de stress. A travers des séances de méditation et de surélévation spirituelle, l’esprit se détache du corps et les chakras s’ouvrent progressivement, à la recherche d’une quête intérieure. Le corps et l’esprit sont entièrement détendus et débarrassés des tensions musculaires excessives et inutiles. Le corps se soumet entièrement à l’esprit et devient très souple, ne ressent plus de douleur ni de contracture. C’est de cette façon que les fakirs arrivent à surmonter les douleurs et les perceptions sensitives du corps, en étant dans un état tout à fait conscient.

La pratique du yoga permet lors des exercices de réguler ces quatre éléments à la fois:

  • Le corps : par la relaxation et la détente mais aussi les postures appelées Asanas.
  • La respiration : en mettant en place la respiration diaphragmatique, détendue et profonde.
  • Le mental : par la concentration en éliminant les pensées parasites.
  • L’esprit : par le détachement intérieur.

Les bienfaits de la pratique du Yoga

Les postures du yoga permettent de renforcer la région lombaire, de stimuler les nerfs de l’abdomen, d’aider à la mise en place des organes et sont favorables pour un bon fonctionnement des intestins. En effets, grâce aux différentes postures du yoga, les organes sont fortifiés, le système nerveux s’équilibre, les glandes sont régénérées et le dynamisme s’accroît.

Ce qui explique le fait que le yoga soit utilisé comme thérapie dans le cas de certaines affections comme : la spasmophilie, les troubles cardiovasculaires, les maux de dos, la constipation, l’hypertension, le syndrome prémenstruel et douleurs menstruelles, les problèmes respiratoires, l’arthrite rhumatoïde, l’arthrite, l’asthme, la grossesse et l’accouchement, le syndrome de fatigue chronique, la colite et maladie de Crohn, la conjonctivite, le diabète, l’emphysème, l’endométriose, les problèmes gastro-intestinaux, la migraine, les maladies cardiaques, les hémorroïdes, l’impuissance, le syndrome du colon irritable, le cancer du poumon, la ménopause, la sclérose en plaques, l’obésité, l’arthrose, l’ostéoporose et la sinusite.

D’autre part, le yoga a des bienfaits sur le plan psychique car il permet l’élimination des aspects négatifs et malsains de la vie moderne comme le sédentarisme, l’abus d’aliments malsains, des toxiques ou de médicaments, le stress, les troubles du sommeil, hyperactivité, la migraine, et la déprime.

Les postures du Yoga

Les postures du yoga permettent, dans la voie spirituelle traditionnelle, de garder le corps et l’esprit en bonne santé. Au cours d’une séance de Yoga, les pratiquants enchaînent ainsi plusieurs positions, des plus relaxantes au plus physique, comme un chemin initiatique vers la voie de la relaxation.

Voici une sélection des postures les plus accessibles à tous :

La posture du Yoga Mudra

On le pratique assis dans la pose du Lotus ou du demi-lotus. Gardez le dos bien droit et les mains reposées sur les genoux. Inspirez profondément, ensuite expirez en vous penchant en avant jusqu’à ce que la tête touche le sol ou s’en rapproche au maximum. Redressez-vous en inspirant. Une fois revenu dans la position de départ, expirez lentement et régulièrement. Surtout tout au long de l’exercice veillez à ne pas dégager le fessier du sol.

posture du Yoga Mudra

La posture du Cobra

Étendu sur le ventre, mettez les mains à la hauteur des épaules, les avant-bras au sol, les coudes le long du corps, les jambes et pieds joints et le menton au sol. Il faut se dresser lentement sur les bras tout en inspirant. Garder les bras parallèles en veillant à ne pas écarter les coudes et à conserver les pieds joints. Ne dégagez pas le bassin du sol et rejetez bien la tête en arrière lorsque vous êtes cambré. Revenez en expirant dans la position de départ. Enfin, vous pouvez vous détendre complètement avant de recommencer.

La posture du Cobra

La posture de la Pince

Étendu sur le dos, pieds joints, les bras le long du corps, mains reposant sur le côté des cuisses. Inspirez profondément, ensuite redressez-vous en expirant. Les mains saisissent les chevilles ou les orteils. La tête se rapproche au maximum des genoux. Veillez à ne pas plier les jambes. Revenez en inspirant dans la position de départ. Enfin, expirez en vous détendant totalement.

La posture de la Pince

La posture de la Chandelle

Étendu sur le dos les mains à plat au sol, le long du corps, les jambes jointes et tendues, redressez les jambes tendues à la verticale, puis dégagez le bassin du sol gardez quelques instants cette position. Respirez avec l’abdomen. Garder la position aussi longtemps qu’elle n’est pas pénible. Redescendez lentement. Enfin, vous pouvez vous détendre une fois au sol, mais ne vous relevez pas trop vite !

La posture de la Chandelle

La posture du Triangle

Debout les jambes écartées. Inspirez profondément en levant les bras tendus jusqu’à l’horizontale dans l’alignement des épaules. Pivotez à la hauteur des hanches et amenez la main droite sur le pied opposé. Revenez dans la position de détente au centre. Recommencez maintenant de l’autre côté. Veillez à ce que le mouvement soit exécuté avec lenteur.

La posture du Triangle

La posture du Poisson

Debout les jambes écartées. Inspirez profondément en levant les bras tendus jusqu’à l’horizontale dans l’alignement des épaules. Pivotez à la hauteur des hanches et amenez la main droite sur le pied opposé. Revenez dans la position de détente au centre. Recommencez maintenant de l’autre côté. Veillez à ce que le mouvement soit exécuté avec lenteur.

La posture du Poisson

La posture de la Torsion

Assis, un pied vient se placer contre le fessier, l’autre devant le genou replié au sol. Une main va reposer sur le pied placé devant vous (main opposée à ce pied), l’autre sera placée à plat sur le sol derrière vous. Pivotez sur les hanches pour que les épaules soient dans le même alignement que vos jambes. Regardez derrière vous la tête droite. Veillez à conserver le dos bien droit, colonne vertébrale bien rectiligne. Respirez régulièrement et portez votre conscience sur la colonne vertébrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *