Utilisation de la table Ouija

Utilisation de la table Ouija
Le Ouija accompagné par sa goutte, qui permet à un esprit de communiquer avec les vivants

Depuis que l’on connaît l’existence de l’Ouija, il a fait naître des suppositions et des spéculations sur son pouvoir. Cet outil divinatoire est constitué par une planchette de bois. Cette dernière inclut des représentations des lettres de l’alphabet latin et puis dix chiffres arabes y sont aussi inscrits. On peut aussi y trouver les inscriptions des termes suivants : « oui » et « non ».

On fait souvent l’usage de cet instrument, la planche Ouija, lors de séances de spiritisme. Pendant ces sessions, l’instrument est mis sur une table tournante. Son rôle principal est d’être l’interface de dialogue entre les êtres vivants et les esprits. Ces derniers s’en servent d’ailleurs pour faire parvenir des messages directs. Ils peuvent ainsi contacter les vivants et se manifester à l’assistance. Cette action se produit lorsqu’une personne dans l’assistance épèle des mots.

Le mot Ouija provient de terme de langues différentes. Il y a notamment le mot « ja » qui signifie oui en allemand, et bien entendue il y a le mot français « oui ». Le terme Ouija est donc une combinaison de mots, qui est tous deux une réponse positive à une question. Comme il sert de moyen de communication, lors des séances de spiritisme, on pose souvent la question : esprit es-tu là ?

On utilise généralement la planche Ouija si l’on veut avoir les réponses sur ce qui concerne un sujet. La plupart du temps, les sujets des questions ne sont pas limités, ni même leur nombre d’ailleurs.

D’une manière générale, il y a plusieurs participants lors de ces séances de spiritisme. Et il faut toujours garder la politesse envers les esprits si l’on veut que le contact se passe bien. Certaines personnes la considèrent comme un jeu, mais cela devrait pourtant être pris avec sérieux car l’utilisation d’un Ouija peut libérer des esprits très puissants et maléfiques si l’on n’y prend pas garde.

Comment se passe une séance de spiritisme avec une table Ouija ?

Au cours d’une séance de spiritisme, les intervenants doivent se rassembler autour de la table et de l’outil divinatoire, la planche Ouija. Puis, chaque personne pose deux doigts sur la goutte, la partie du Ouija qui va se déplacer sur la planche pour désigner les symboles gravés dans le bois. Puis avec les pouvoirs des esprits, la goutte se déplace et commence à épeler un à un les mots qu’ils veulent partager avec les intervenants. Il peut s’agir d’un message de prévention, ou bien une divination ou la réponse à la question posée précédemment.

Il est indispensable que les doigts des participants restent sur la goutte. Mais en cas de nécessité, il est quand même possible de les retirer un moment. Il faut que ceux qui participent soient totalement en phase les uns avec les autres et qu’ils soient en paix avec eux-mêmes. Cela est nécessaire pour éviter qu’un des participants soit possédé par un esprit.

Quelques précautions à prendre lors d’une séance de spiritisme

En plus de cela, il est plus prudent de faire un petit exercice de concentration ou de méditation avant la séance de spiritisme utilisant une planche Ouija. Certaines règles sont également à respecter dont : l’interdiction de poser des questions sur le monde des morts et tout ce qui touche l’au-delà. Il est aussi recommandé de commencer la session par une prière. Après la séance il faut toujours demander aux esprits de partir, après les avoir remercier, puis ranger la table de Ouija.

Ne pas le faire et laisser le Ouija sorti peut avoir des conséquences désastreuses, car une porte est alors ouverte entre notre monde et le monde spirituel, et n’importe quel esprit pour l’utiliser pour franchir la frontière qui existe ente ces deux univers parallèles.

Il y a certaines religions qui interdisent la pratique de l’Ouija. Il y a par exemple le christianisme et le judaïsme, qui le bannissent totalement car il est, semble-t-il, satanique. Cette pratique est d’ailleurs considérée comme de la sorcellerie ou de la magie ; c’est d’autant plus vrai car c’est une pratique divinatoire.

La table Ouija aide les personnes à apaiser leurs inquiétudes et à répondre à des doutes relatifs à l’avenir. Il est vrai que les personnes présentes pendant la séance peuvent être influencées par des esprits. Il faut faire attention à ces derniers car certaines fois il est assez difficile de connaître qui est l’entité qui nous parle et avec qui nous conversons. Il se peut que ces esprits soient maléfiques. Mais il ne faut pas avoir peur car il y a dans l’Ouija des techniques de détection des mauvais esprits. Notamment si la goutte est en train de pointer vers les quatre coins de la table. C’est aussi le cas si elle dessine un huit au centre de la table, ou bien si elle cherche à sortir de la table. Il faut aussi se méfier quand la goutte désigne des symboles et se met à faire un compte à rebours. Dans ce cas de figure, il faut tout de suite arrêter la séance.

Cet outil permet à tout le monde de devenir médium pour un moment. Il autorise les gens normaux à entrer dans le monde du paranormal. Et que ces personnes puissent constater par elles-mêmes qu’il y a des forces surnaturelles tout autour de nous et qu’elles nous aident. Et c’est l’Ouija qui aide ces personnes à entrer en contact avec les esprits. Le procédé est simple et les résultats sont tangibles.

L’Ouija est source de multiples et diverses histoires passionnantes et extraordinaires. Par exemple dans le cinéma et dans les romans, elle a inspiré les hommes et leur a donné de l’espoir. L’Ouija est utilisé par les médiums et par des personnes qui ont l’effet idéomoteur ; c’est-à-dire que les participants n’ont pas conscience qu’ils font des gestes mais cela vient de leur inconscient.

Comment obtenir des résultats positifs grâce à une table Ouija

Ouija spiritisme
La table de Ouija est souvent utilisée au cours de séances de spiritisme

Si l’on veut avoir des effets favorables avec l’utilisation de la planche Ouija, il faut suivre quelques procédés. Premièrement, il faut mettre l’ambiance dans la pièce où l’on va faire la séance :

  • baisser la lumière,
  • supprimer les bruits venant des appareils tels que la télé ou la radio,
  • puis, il faut disposer et allumer des bougies et faire brûler de l’encens.

Tout cela participe à l’optimisation de la réceptivité des participants. Et puis cela aide aussi à apaiser les esprits. Il est indispensable de bien se mettre à l’aise avant de débuter la séance et de poser la première question. Il est important de rester lucide, car quelquefois la réponse semble cocasse et dénuée de sens mais après quelque temps de réflexion la réponse va être plus claire. Il faut capter les ruses et les pièges que les esprits vont vouloir tendre au cours de la séance de spiritisme.

Il est dans leur nature d’être joueurs et menteurs ; Il faut seulement s’armer de patience et être à l’affût. Puis il faut mettre le doigt sur la goutte sans trop appuyer.

Cette planchette est très facile à utiliser si les personnes qui l’utilisent sont en phase avec le procédé. Il faut bannir toute attitude négative. Il ne faut pas tenter les esprits sous peine de subir leur colère. Si une personne tente seulement de voir si cela marche réellement, alors elle sera déçue car l’esprit perçoit les pensées et les mauvaises intentions des participants.

La séance doit se faire avec le plus de concentrations et le moins de bruits possible. Il est possible de faire l’acquisition de la planchette divinatoire, mais bien garder à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’un jeu, mais d’un réel outil divinatoire qui ouvrira une porte par laquelle l’esprit appelé pourra s’extirper du monde des esprits.

Il ne faut pas avoir peur de poser les questions qui sont importantes. L’Ouija peut y répondre clairement, de manière précise, et sans a priori. En plus il est permis à tout le monde, même les enfants de participer à la session. C’est le moyen le plus sûr et le plus rapide d’obtenir les réponses quand on ne sait plus où allez les quérir.

Une dernière chose à faire à la suite d’une séance de spiritisme au cours de laquelle une planche Ouija a été utilisée : il est indispensable d’avoir une réelle foi dans prédictions obtenues à partir de la planchette et d’œuvrer par rapport à cela. N’hésitez pas à prêter serment à la fin de la séance, cela apaisera l’esprit qui aura alors la conviction d’avoir été entendu et écouté, et pourra repartir d’où il est venu sans faire de problèmes. C’est la clé de la réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *