La numérologie késako ?

La numérologie est une science alternative. Les pseudo-sciences ou sciences alternatives sont des disciplines scientifiques ne respectant pas les grandes lignes de la méthode scientifique. Ainsi, la numérologie est un système de doctrines basé sur la propriété surnaturelle des nombres. En quelques sortes, la numérologie porte son étude sur le pouvoir des nombres, sur la vie des hommes.

La numérologie et sciences mathématiques

Cette doctrine puise ses origines dans le judaïsme, religion juive, notamment dans la Kabbale. Il est essentiel de préciser que la numérologie se rapproche des sciences mathématiques ; dans les religions judaïques citées précédemment, la gématrie est fortement sollicitée par la discipline. Cette dernière est une forme d’étude des textes qui servait beaucoup dans l’interprétation des phrases. On utilise la gématrie pour interpréter certains passages de la bible hébraïque. La gématrie a pour principe de faire une somme de la valeur numérique des lettres et des phrases pour obtenir les commentaires. La numérologie est alors une science très ancienne. Elle n’est pas une exclusivité de la civilisation hébraïque, le fait est que cette culture a su mieux la mettre en évidence. Alors, des traces de l’histoire des nombres étaient présentes dans les anciennes sociétés chinoise, hindoue et grecque.

Le principe de la numérologie

Dans l’ensemble, le principe de la numérologie s’avère être simple et facile à comprendre. Ce code repose sur l’association de fréquence vibratoire à la valeur numérique qui représente une lettre. Chaque lettre a donc sa grandeur numérique qui, à son tour, est assimilé à un pouvoir vibratoire. Ainsi, par exemple, pour les 26 lettres de l’alphabet francophone, on se retrouve avec 26 valeurs. Il existe deux grandes catégories dans la numérologie : La numérologie à 9 nombres et celle à 22 nombres. La seconde prend ses racines dans la Kabbale.

La numérologie à 9 nombres ou « numérologie récursive à 9 nombre », de nature récursive, a la prétention de considérer l’influence du génie de chaque langue. Elle fait usage d’un tableau appeler « table des 9 nombres ». Cette table comporte 9 colonnes et 4 lignes. Dans la première ligne, sont placés les chiffres de 1 à 9. Ce sont les lettres de l’alphabet qui remplissent les autres cases du tableau. Par ce rangement, on obtient la correspondance en nombre des lettres. Pour obtenir le nombre d’une personne, d’un mot ou d’une phrase, on fait la somme des lettres. La méthode récursive réduit alors la somme par une autre addition. En obtenant le nombre, il est possible de faire une interprétation directe par le biais d’un tableau informatif. Pour des personnes de langues différentes mais avec un nom similaire, on se retrouve forcément avec des résultats distincts. Cette numérologie prend compte de la langue de chacun. La numérologie à 22 nombres est la discipline primaire. Cependant, elle est moins connue et plus compliquée que son homologue occidental latin, celle à 9 chiffres.

On assimile plus la doctrine à un art qu’à une science. Il est parfois fréquent de se trouver en présence d’affirmation comme quoi la numérologie est un art divinatoire basé sur les nombres. A l’instar de l’astrologie, elle a pour prétention de pouvoir faire des prédictions sur le caractère des individus et même de lui dévoiler son avenir. Tout cela se fait par l’interprétation de mots ou de nom par l’intermédiaire des chiffres.

Au fil des décennies, son importance dans le quotidien de l’homme n’a cessé de grandir. Malgré son attribution de pseudo-science, de nombreux scientifiques ont pris la décision de s’orienter vers elle. Dans les années 70, la numérologie commence à avoir beaucoup de succès aux Etats-Unis. Notamment avec Kevin Avery qui a su imposé cette doctrine dans son pays. L’étude de la numérologie était pour lui la loi divine qui pourrait faire de la Terre un monde meilleur. Le numérologue américain était le premier à commercialiser la numérologie. Il a fait que la discipline soit accessible aux particuliers et aux entreprises. C’est dans le milieu des finances que le chercheur va rencontrer un franc succès. A la bourse new-yorkaise de Wall Street, il est considéré comme le pape de la numérologie. Il a même un journal à son actif, un éditorial qui traite des prévisions des fluctuations boursières.

Actuellement, le succès que rencontre la numérologie dans les pays du Nord est sans équivoque. Tout comme l’astrologie, elle profite de l’engouement de la masse vers les sciences alternatives. L’homme a atteint un degré où la science rationnelle ne peut toujours pas répondre au sens de la vie, à nos origines exactes et à la question de notre avenir. Les pseudo-sciences offrent plus d’alternatives que l’on ne peut ni contredire, ni prouver. C’est la demie mesure de ces disciplines alternatives qui attire les gens.

On consulte la numérologie pour de nombreuses raisons. Les entreprises font appel à des numérologues pour surtout rentabiliser leurs placements. A chaque grande opération, elles imposent tout le temps une étude des nombres par le biais de cet art. Les particuliers constituent aussi un bon marché pour les chercheurs de la doctrine. Quand une personne est un adepte de l’astrologie et du tarot, elle consulte obligatoirement aussi la numérologie. Les gens de l’époque contemporaine ont cette tendance de toujours vouloir connaître leur avenir pour se soustraire de la dure réalité du monde.

Dans son expansion, cette science des nombres a su profiter des moyens de communication de l’ère moderne. Rien qu’en prenant le cas du Web, on constate que la toile est maintenant envahie par une multitude de sites en rapport avec la numérologie. L’outil Internet a fait que la pensée touche le maximum de gens. Dorénavant, on peut consulter les services d’un numérologue via son téléphone cellulaire ou son ordinateur portable. De ce fait, les consultants n’ont plus besoin de se déplacer pour une consultation. Dans le monde de la presse écrite, il y a aussi des éditoriaux qui traitent ce sujet.

La numérologie remonte à des temps très anciens, une époque où Les philosophes lui assuraient déjà un très grand intérêt. Au cours de l’histoire, son importante n’a fait que s’accroître, notamment dans le domaine de la religion, plus précisément avec le Judaïsme et l’Islam. Avec les diverses évolutions des sociétés, la science des nombres a su conquérir une place dans le quotidien des hommes. Dans la société moderne, la numérologie a su se faire indispensable et incontournable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *